rapport d’observation de la gouvernance en commune Kayokwe (décembre 2012)

mardi 15 janvier 2013,par Jean Bosco Nzosaba

A l’instar des autres communes du Burundi, la commune de Kayokwe est une collectivité territoriale décentralisée, dotée de la personnalité juridique, de l’autonomie organique et financière. Cette autonomie se manifeste dans la gestion quotidienne de la commune sur le plan administratif, politique, économique, social, judiciaire et sécuritaire. L’état de la gouvernance en commune Kayokwe n’est pas alarmant. La gouvernance politique est marquée par l’existence de tous les organes prévus par loi. Le conseil communal qui coiffe tous les autres est politiquement multicolore avec un effectif de 15 membres dont 5 femmes. Le retrait des partis d’opposition du processus électoral après les élections communales de 2010 a aussi touché le conseil communal de Kayokwe. Un des deux membres du parti MSD, élu pendant ces élections, a refusé de siéger au conseil communal et n’a été remplacé qu’au mois de mars 2012.
PDF - 909.6 ko

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)