Analyse du Budget Général de l’Etat, exercice 2018

mardi 2 octobre 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Depuis plus d’une décennie, l’Observatoire de l’Action Gouvernementale-OAG- commandite et publie des analyses des lois de finances. Chaque analyse a un angle particulier sur lequel il faut insister afin de contribuer à éclairer les décideurs sur le niveau du respect des priorités déjà exprimées ou des besoins de la population. Dans certaines analyses déjà réalisées par l’Observatoire de l’Action Gouvernementale (OAG), il a été constaté notamment :
- Une absence de transparence, de rigueur et de réalisme dans le processus de budgétisation avec un équilibre budgétaire plutôt mécanique ;
- Des ministères et institutions dits « services généraux » qui reçoivent plus de 60% du budget au détriment des ministères dits « services sociaux et « services économiques » ; L’objectif spécifique de l’étude est d’analyser la loi de finances 2018/2019 et d’apprécier le niveau de prise en compte des principales recommandations de la Cour des Comptes dans le budget 2018, le budget révisé 2018/2019 et l’impact du non-respect des recommandations de la Cour des Comptes. An niveau légal, la loi n° 1/35 du 04 décembre 2008 relative aux finances publiques, la loi n°1/002 du 31 mars 2004 portant Création, Missions, Organisation et Fonctionnement de la Cour des Comptes et le décret n° 100/2005 du 25 juillet 2012 portant sur la gouvernance budgétaire, confèrent à la Cour des Comptes, plusieurs missions dont celle de donner son avis et commentaires sur tous les projets de lois de finances et les adresser au Parlement, avec copie au Gouvernement.

PDF - 1.2 Mo

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)