REGIDESO : les impayés s’élèvent à 63 milliards de FBu

jeudi 19 juillet 2018,par Jean Bosco Nzosaba

Les impayés de la Régie de production et de commercialisation de l’eau et de l’électricité (REGIDESO) s’élèvent à 63 milliards de FBu et la part des grands consommateurs atteint 20 milliards de Fbu, a-t-on appris mercredi 18 juillet 2018, lors d’un atelier d’échange sur le nouveau partenariat entre la REGIDESO et ses clients grands consommateurs.

Le directeur général de la REGIDESO, M. Siméon Habonimana a indiqué que l’objectif de cette séance était d’échanger sur l’utilisation de l’énergie électrique et de l’eau ainsi que leur commercialisation. Il s’agit également de définir ensemble les nouvelles relations commerciales qui doivent les caractériser.

M. Habonimana a précisé que depuis le 1er juillet 2018, la REGIDESO a mis fin au délestage nocturne grâce à la subvention de l’Union européenne. Il a également signalé que son institution fait face à des défis d’investissement, de maintenance et de son outil de production de nouvelles extensions ainsi que des charges d’exploitations. Il déplore le comportement de certains grands consommateurs qui ne s’acquittent pas de leurs obligations contractuelles, les accusant d’énormes arriérés atteignant 50 millions. Cela bloque la REGIDESO dans la réalisation de ses objectifs et ses engagements, poursuit-il.

Il a aussi fait savoir que les défis à relever par la REGIDESO ne manquent pas. Il a cité les lignes de transports de l’énergie qui ne sont pas à l’abri des aléas comme des coups de foudre, le manque de régularité dans l’éclairage, les câbles de distribution trop vieux, etc. Du côté des grands consommateurs, il les a invités à liquider les arriérés, à dénoncer les mauvais services et les retards dans les interventions, à compenser la consommation de leurs équipements, à disposer d’un système de protection sélectif qui évite des courts circuits et à éviter de demander l’exonération de paiement des consommations pour avoir financé leurs propres lignes d’alimentation.

En vue d’éviter toute forme de fraude, la REGIDESO a décidé de procéder aux retraits des compteurs pendant six mois aux clients fraudeurs, exiger le paiement des factures redressées et les pénalités aux clients fraudeurs, exiger le paiement de frais de rebranchement. Elle va publier dans les médias les clients fraudeurs.

D’autre part, la REGIDESO s’engage à produire mensuellement les factures pour les 240 grands consommateurs, le paiement de ces factures doit suivre dans un délai ne dépassant pas un mois. Ce paiement concerne aussi les arriérés, tous les arriérés doivent être apurés dans un délai ne dépassant pas une année. Il a en outre souligné que les grands consommateurs vont être régulièrement contactés avant la coupure de l’eau et d’électricité, et que les clients « moyenne tension » sont invités à ouvrir des contrats pour faciliter la facturation.

Source : ABP

 

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)