L’indice synthétique de fécondité passe de 6,4 à 5,5 enfants en six ans Featured

SlideShow Written by  lundi, 31 juillet 2017 00:00 font size decrease font size increase font size
Rate this item
(0 votes)

L’indice synthétique de fécondité passe de 6,4 à 5,5 enfants en six ans

Selon Nicolas Ndayishimiye Nicolas,  expert burundais sur les questions de population et de développement et directeur général de l’Institut des statistiques et des études économiques du Burundi (ISTEEBU), l’indice de fécondité va decrescendo au Burundi. Il cite la 3ème Enquête démographique et de santé (EDS) 2016-2017, réalisée au Burundi depuis octobre 2016 à mars 2017. L’indice synthétique de fécondité est passé à 5,5 enfants par femme en 2016, contre  6,4 enfants par femme en 2010, et   6,9 enfants par femme en 1987.

Selon M. Ndayishimiye, ces légères améliorations sur l’indice de fécondité au Burundi sont  dues aux efforts gouvernementaux menés pour faire baisser le taux de naissance via des campagnes de sensibilisation de masse au niveau politique, et aux progrès marqués dans la vulgarisation des pratiques contraceptives en vogue actuellement.

Au Burundi, la question démographique est un problème socio-économique à double impact alimentaire et juridique (conflits fonciers etc.) et environnementale.

Read 502 times Last modified on lundi, 31 juillet 2017 12:43

photos marquantes

etudia1.jpg

OAG

Un Collectifs d'OGNs Burundais engagés dans l'observation de l'action gouvernemental .

Plan du site

  • Accueil
  • Apropos de nous
  • Nouvelles
  • Activites
  • Etudes
  • Déclaration
  • Contact


  • Contact

    Siège social: Bujumbura - Burundi

    B.P: 3113 Bujumbura

    Tél: 22 21 8820

    Email:info@oag.bi

    site web:www.oag.bi